Les film au cinéma

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les film au cinéma

Message  benj-production le Dim 17 Jan 2010 - 10:43

Rappel du premier message :

Salut je voulais faire un blabla sur les film que j'ai été recement voir si vous voulez en parler voici la liste :

-2012
-Avatar en 3D
-oss 117
-Xmen origine Wolverine
-Mission G en 3D
avatar
benj-production

Masculin Nombre de messages : 176
Age : 21
Date d'inscription : 31/08/2008
Localisation : entre caps lock et S

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les film au cinéma

Message  AC!D le Sam 23 Jan 2010 - 14:28

Oups, je voulais dire 6ème sens.
Mais je pense que on aurait eu un truc plus fidèle que ce qu'on a maintenant.

_____________________

avatar
AC!D
Retraité

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : Touine Piks

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Sam 23 Jan 2010 - 19:33

AC!D DEFTERA a écrit:Oups, je voulais dire 6ème sens.
Mais je pense que on aurait eu un truc plus fidèle que ce qu'on a maintenant.

Ouais c'est possible.
Je doute que Spielberg aurait été meilleur que Chris Colombus, mais meilleur que David Yates, ah ça oui :winkanim:


EDIT : HARRY POTTER POWWAAAA !!!

Aujourd'hui, petit coup de gueule sur le récent 6e opus d'Harry Potter la série de films qui casse tout adaptée des livres qui cassent tout aussi écrits par J.K Rowling et même que dedans y'a Emma Watson qu'on a vu sous sa jupe qu'elle avait pas de culotte même qu'elle se rase pas :yes:

Alors là, si on doit faire un petit récapitulatif, D'APRES MOI, de tous les précédents films, ça donnerait ça :

1 : Immersion dans l'univers totalement fantastique. Réalisation fidèle.
2 : Suite totalement fidèle et encore plus épique et fantastique. Coup de coeur ❤
3 : Suite un peu moins fidèle, plus "libre" mais toujours inventive et plaisante à voir. Un bon film
4 : Là où ça commence à partir en couilles. Les scènes sont épiques mais le film ressemble plus à une compilation avec 60% du scénario supprimé qu'à la vraie adaptation de la coupe de feu.
5 : Arrivée en maître de David Yates qui nous fout une adaptation où il ne se passe pas grand chose. Dolores qui fait mal aux élèves, le bisou de Harry. Une fin à la con dans laquelle Harry parvient à rivaliser contre les mangemorts sans formuler d'incantation, en agitant sa baguette comme dans Star Wars.

Ouais, David Yates reprend le flambeau, mes amis.
Forcément, rien qu'à l'annonce de ce dernier pendant le tournage, on pouvait s'attendre au pire, car je cite, Yates voulait faire un film plus "sex, drug, & rock'n 'roll".
Pourtant, comme d'hab, une bande annonce encore plus fantastique que les précédentes est venue nous en mettre plein la vue, promettant un film plus sombre que jamais, avec une histoire qui respecte mieux le livre, et un combat de fin titanesque (Bellatrix qui casse les vitres dans la grande salle).
Et avant d'avoir vu le film on s'attendait à quelque chose de pas terrible, mais on fonce le voir quand même : Harry Potter, c'est toujours un évènement à voir, après l'objectif qu'on s'est fixé "Je les verrai tous au ciné jusqu'à la fin".

Ba voilà, je l'ai vu avec mes amis (y'a déjà un certain temps, logique), et je dois dire que c'est une affreuse déception ...

Sérieux, dès le début, ça part en couille. On a l'impression que Yates balance ses effets spéciaux sans rien demander en retour.
- Les mangemorts cassent un pont. Ouais c'est cool, mais y'a-t-il une putain d'utilité à casser un pont de MOLDUS en les laissant tous en vie sans balancer aucune explication, ni le pourquoi et le comment, sur cette scène d'ouverture sans aucun rapport avec le reste ?
- Bellatrix casse les vitres de la grande salle ... mais là, sincèrement, est-ce que ça servait juste à avoir des effets spéciaux à placer dans la bande annonce pour attirer un max de public, ou bien on a décidément l'envie de nous montrer que Bellatrix est très méchante (dur de pas s'être déjà fait à l'idée)
- Le terrier est détruit. Là aussi on se pose des questions. Yates voulait-il vraiment nous montrer que les Weasley reconstruisent les maisons en 2 secondes pour pouvoir enchainer avec le marriage de Bill et Fleur dans le sept ou bien voulait-il seulement annuler ledit marriage. Après le pont, la maison. Putain, aucune victime (Harry était à portée de baguette), comme d'hab, mais les mangemorts ont l'air de gérer dans l'art de se faire chier à détruire des choses sans aucune raison ! (Sans compter que le terrier est censé être sous une putain de protection magique de manière à ce que les mangemorts ne puissent pas approcher à un km dans le livre. Hé Yates, ça serait pas un peu trop facile sinon ?)

Bien sûr, Yates a tenu ses engagements quand il parlait de sex, drugs, and rock'n'roll, parce que là, oui, le teen movie façon Harry Potter dans un château magique, ça y va. Les amourettes ne cessent plus. Alors ouais, on se marre, c'est sûr. Y'a pas mal de scènes d'humour, et même si on se surprend à découvrir des choses un peu trop irrespectueuses du livre (L'autre con qui vomit sur les chaussures de Rogue), ça nous fait assez rire, ce qui fait qu'on passe pas entièrement un mauvais moment.

Mais merde, on a pas l'impression que ça avance bien. Souvenez-vous du livre qui approfondissait le passé de Voldemort. Sa mère moldue, son père issu d'une famille de vils descendants de Serpentard, son intérêt pour les horcruxes, son ascension jusqu'à l'être du mal à l'état pur (la scène où il découvre la coupe de Poufsoufle).
Beh ici, on a juste droit à un gamin méchant et à un ADO TRO D4RK KI CRASH DU FE :yes: . Au passage, je signale que le Tom Jedusor de la chambre des secrets était BEAUCOUP mieux. Bref, aucune info sur les horcruxes, les origines de Voldemort. On a là un simple inconnu fétichiste dont on ne connait pas les motivations. Super non ?

Pour parler de la progression du film, autant parler aussi de Drago. Même si ce dernier est assez bien réalisé niveau psychologie et classe, faut avouer que ses apparitions sont pas franchouillardes. Ca marche un peu comme ça : Ron sort avec Lavande, Drago met une pomme dans l'armoire magique mais la pomme ressort croquée, Ron roule un pelle à Lavande mais Hermione aime pas ça, Drago met un oiseau dans l'armoire mais il ressort mort, Ron plaque Lavande et Harry se tape Ginny, Drago remet un oiseau dans l'armoire et l'oiseau a survécu. Jesus !! En voilà de l'évolution qui tue.

Et bien sûr, on en vient à la scène rajoutée : Destruction du terrier. Après une scène inconfortable dans laquelle Ginny s'apprête à tailler une pipe à Harry sous prétexte qu'elle lui fait ses lacets, ce dernier va dans les champs parce qu'il entend Bellatrix. Ses amis le rejoignent, et s'engage alors le combat le plus épique de la saga Harry Potter. Des *clash* et des *boom* qui coincident bien avec les mouvements brusques de la caméra, c'est à dire un par seconde. En gros, on comprend rien. Des sorts qui claquent, changement de plan de caméra, on voit Harry pendant une seconde, puis ça recommence. Et sinon, le combat commence qu... Ha voilà, fini :yes: Les mangemorts ont cassé la maison de Ron pour empêcher le mariage de Bill et Fleur dans le 7, et ils ont épargné Harry ... Awesome !

Et forcément, comme tout bon Harry Potter, il faut bien en venir à la fin pour qu'enfin il se passe des choses. Et là, c'est le drame.
Okay, la scène de la grotte est assez bien réussie, entre les effets spéciaux, l'ambiance, et le décor qui sont supers. Le livre est bien respecté dans ce passage là et c'est sans conteste la seule scène réussie, puisque si les Inferis ressemblent plus à des Gollums à l'agonie qu'à des morts-vivants, au moins ça on le savait déjà en voyant la bande annonce.

Mais là il faut parler de la scène finale qui est un échec social. 4 mangemorts à la con parviennent à pénétrer dans Poudlard (Greyback passe inaperçu, c'était lequel des 4 en fait ?). Harry reste comme un con à regarder Dumbledore se faire crever au sommet de la tour d'astronomie. Mais est-ce que ça coutait vraiment trop au réalisateur de pétrifier Harry et de le caler 2 minutes sous sa cape, ou bien il fallait vraiment montrer que monsieur savait montrer de l'innovation dans ses films ? Résultat ça donne un passage naze. Harry reste planté comme un con à regarder son maitre, son mentor, se faire trahir et crever par un de ses plus grand confidents. Harry, réagis, merde ! Pour Rogue, ma foi, c'est une des seules réussites. Le personnage est toujours aussi énorme, incarné à la perfection, et bizarrement, on remarque un peu son regret lorsqu'il est contraint d'éliminer son ami.
Là, les mangemorts partent en courant. On se dit "ouais, la bataaaille ... *STOP* Fail :((o: : Il n'y en a pas. Bellatrix casse des vitres comme une rebelle (Waouwww) et fait cramer une cabane de 15 mètres carrés, puis les mangemorts partent. (Bill n'a pas été mordu, or c'était quand même assez important)

Même pas d'enterrement. Forcément, on s'attend à un peu de regret de la part de Harry, mais que neni, la fin se conclue sur un "J'assume de me taper la soeur de mon meilleur ami, et je pense qu'il ne m'en veut pas :((o: "

Niveau fidélité, là aussi on peut se poser des questions. Dire "je n'avais pas le temps" ne suffit pas monsieur Yates, pour vous justifier, lorsqu'on voit que vous aimez bien rajouter des éléments inutiles et incohérents.
Sérieux, vous vous rappelez du passage du livre où Harry essaie de se taper une moldue ?

Là, franchement, on se demande pas pourquoi ceux qui n'ont pas lu le livre ne savent plus où ils en sont. Les horcruxes, Voldemort, la prophétie. Et à chaque fois Yates promet de remettre ça à l'épisode d'après, sans vraiment le faire, laissant le film s'enfoncer dans l'oeuvre inachevée à jamais.

Et là où les non-lecteurs ont du se poser une question, c'est à propos du titre : "Le prince de sang mêlé". Vous croyez pas que ça aurait pu mieux s'appeler "American Pie, Poudlard académie".
Mais là, le prince de sang-mêlé. Un livre bizarre qui fait de belles potions et qui fait saigner Drago. Qu'est-ce qu'on a appris sur lui ?
Ah oui, Rogue finit par dire à la fin "C'est moi le Prince de sang mêlé". Ba sérieux, si la seule attente que suscitait le film était de savoir qui était ce putain de prince, les spectateurs ont du être déçu, sans parler de ceux qui se sont endormis pendant ces 10 secondes de film cruciales ...


Bref, Harry Potter 6, c'est une belle arnaque. Un film pour le moins distrayant mais pendant lequel on finit par se dire à maintes reprises "Yates, tu nous prends pour des cons là ?"

Pour la suite, Harry Potter 7 en deux parties. Un moyen, en partie, de mieux respecter les livres, mais aussi de rajouter des tonnes de conneries incohérentes comme Yates adore le faire, et comme il n'a pas trop pu le faire à cause des contraintes de temps du 6e épisode.

Alors, on poursuit la saga ?
Moi je continue, rien que pour pouvoir revenir poster ici, dans moins d'un an :((o:

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  AC!D le Sam 23 Jan 2010 - 22:22

Bien construit, marrant et tout. Surtout une belle critique du film \o/

J'me suis pas mal marré, et j'ai bien reconnu le texte du "Fan-Qui-Est-Pas-Content" (le prends pas mal).

Que nous réserve tes prochaines chroniques ? Un film bien pour voir ?



Et t'aurais pût prévenir pour les milliers de spoils, on sait jamais.

_____________________

avatar
AC!D
Retraité

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : Touine Piks

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Sam 23 Jan 2010 - 22:52

Ouais, en général faut s'attendre à des spoilers, hélas, puisque je m'adresse surtout aux fans.

Pour le prochain film, je sais pas. Pour Harry Potter c'est assez spécial parce que y'a pas mal d'éléments à critiquer.
Enfin bon, si je fais d'autres critiques, je pense qu'elles seront tout de même plus objectives que ça x)

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Nutela le Dim 24 Jan 2010 - 15:11

Je r'joins ton avis Drei' =D

Hier soir, j'suis allé voir "Où sont passé les Morganes ?".
Je crois que c'était bien, mais j'suis un peu un mauvais critique (oui j'ai aimé Lucky Luke) et mon interêt n'était pas pour le film à la base.

_____________________
Spoiler:

avatar
Nutela
Retraité

Masculin Nombre de messages : 3394
Age : 24
Date d'inscription : 12/12/2007
Localisation : En général les gens rigolent en apprenant que mon village s'appelle Couilly... (authentique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Chocks le Dim 24 Jan 2010 - 15:23

Putain elle est énorme ta critique Drei' xD En plus elle est bien complète, bien tordante. Tu devrais faire ça plus souvent =)

Sinon voilà une vidéo pas mal. Critique de Harry Potter 6...par un con


_____________________
"Les amis c'est comme les patates: si on les mange ils meurent"

Par OkoiaCeci est un message inutile, à ne lire que si on a du temps à perdre. Bonne journée!.
avatar
Chocks
Retraité

Masculin Nombre de messages : 6474
Age : 23
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Matt'S le Dim 24 Jan 2010 - 15:48

Enorme quand même se (commentaire), de son point du vue le film est vraiment à chier, il à pas tord tous ses arguments sont juste mais pour moi le film reste quand même agréable à regarder.


Dernière édition par Matt'S le Dim 24 Jan 2010 - 18:18, édité 1 fois

_____________________
 Matthias Design

WebSite : http://matthiasdesign.fr/

Twitter : @MatthiasGFX



avatar
Matt'S
Retraité

Masculin Nombre de messages : 2582
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2009
Localisation : .:l Lyon l:.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Ropy le Dim 24 Jan 2010 - 18:14

Pourrais-tu un peu plus ponctuer tes phrases s'il te plaît Matt'S, ça faciliterai la compréhension de tes messages :yes: !

Ropy

Masculin Nombre de messages : 2816
Age : 20
Date d'inscription : 20/09/2008
Localisation : Subir les insanités d'AC!D...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Pivotus le Dim 24 Jan 2010 - 18:30

:pwned!:

"Le clochard là euh...
*Silence*
- Dumbledore !"

Le mec avec son armoire il est trop marrant aussi !
<- Ahhh...
-Un oiseau, on ferme, on réouvre, plus rien.On referme, on ouvre ! L'oiseau est là, mais mort !
-Ahhh...>>


Au fait ! Je suis le Prince de Sang Mélé...

Nan serieux le mec il est trop fort !
avatar
Pivotus

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 18
Date d'inscription : 25/09/2009
Localisation : Dans ton dos avec un couteau :B

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Dim 24 Jan 2010 - 22:48

Ouais la critique du mec est pas mal x)

EDIT : Bon, suite à une idée de Chocks, je me lance dans la critique méchante.
C'est à dire que même des films corrects, même bons, ou même supers, je vais faire une espèce de critique méchante qui fait bien ressortir les défauts, genre pour Avatar ou un truc comme ça, juste pour le fun xD

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  mr-noodles le Dim 24 Jan 2010 - 23:31

:winkanim: j'avais dejà vu la critique de dedo ,mais je suis d'accord avec matt's le film est sympa à regarder.
même si les histoires d'amour son chiante :(suspect):
avatar
mr-noodles

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  cgdb le Lun 25 Jan 2010 - 22:37

Dreizen ==> comme je l'avais dit y a longtemps sur un ancien topic, Harry Potter 6 est une vaste pub de deux heures pour Harry Potter 7
une vaste débâcle d'effets spéciaux pour donner envie aux spectateurs, et une fin mettant en place le "suspense" pour le 7 (mais si, souvenez-vous, la scène finale, c'est Plic, Plouc et Ploc qui sont à l'observatoire, et Plic dit "l'année prochaine, faudra que je trouve les 7 bidules du pouvoir pour buter le boss final comme dans un mauvais RPG". vérifiez par vous-même, c'est ça)
bref, le réalisateur "hin hin, le prochain film promets : on mets déjà en place dès la fin du 6 un super scénar plein de suspense, et en plus on peut mettre plein d'effets spéciaux". à part ça j'ai rien retenu du 6
en fait, pas besoin, de toute une dizaine de paragraphe pour commenter le film, c'est un trailer pour le 7 (qui sera en deux parties, comme par hasard...), point.

_____________________
Revenons au principe de base d'une signature :
Signé cgdb
avatar
cgdb
Retraité

Masculin Nombre de messages : 3933
Age : 25
Date d'inscription : 03/05/2007
Localisation : l'eau qu'a Lise à Sion (elle est drôle, hein ?)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Granolla le Mar 26 Jan 2010 - 19:10

T'as le chic pour tout casser les délires des autre toi =D

Mais, je suis un petit peu de ton avis, car le livre et mieux que le film !
avatar
Granolla

Masculin Nombre de messages : 1035
Age : 22
Date d'inscription : 05/07/2009
Localisation : Dans un sachet fraîcheur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Mer 27 Jan 2010 - 14:08

Aujourd'hui, polémique sur 2012 (je rappelle que je me mets à critiquer même les films qui sont "bons divertissements", c'est pour le fun).

2012, c'est la date clé, la date de la fin du monde.
Et avant même le film, elle a su suscité beaucoup d'intérêt à de nombreux internautes qui n'ont pas pu s'empêcher de croire à ces conneries.
En effet, la date viendrait du calendrier maya, et plus précisément TERMINERAIT leur calendrier. Je rappelle au passage que personne n'a interprèté ça comme une fin du monde, juste une fin de cycle, de période quoi. Et aussi, je signale aux incultes qui ont cru à ces âneries que notre calendrier à nous prend fin tous les ans.

Pour certains, c'était une éruption solaire (puisque le soleil est sencé être un peu plus actif dans cette période). Les gars, même si vous avez vu prédiction, faut éviter de croire tous les divertissements que vous voyez à la télé. Pour vous faire une idée, voici jusqu'où irait une éruption solaire en période de très forte activité solaire :
Spoiler:

Pour d'autres, c'est un changement de l'alignement des pôles ... Oui et après, vous avez d'autres arguments ? Là où le mouvement se discrédite, c'est que personne n'a la même explication. On parlerait d'un alignement des planètes ... Et donc ? Vous croyez que l'alignement de 9 putains de planètes détruira la nôtre ? Hé les gars, la lune a un impact "léger" sur notre planète parce qu'elle est située juste à côté, alors que même le soleil qui a une masse mille fois plus importante n'a aucun effet sur nous. Alors, quoi des petites planètes situées parfois plus loin de la Terre que le soleil, hein ?
Autre truc, la fin de la révolution de notre système solaire autour du centre de la voie lactée ... okay, mais là on s'éloigne un peu du sujet, c'est la Terre, merde (qui arrive bien à faire son tour annuel du soleil sans encombre).
Pour d'autres, c'est une météorite ... En effet, il paraitrait qu'il y a des années de cela, les mayas avaient des télescopes leur permettant de voir les astéroïdes qui arriveraient sur Terre des milliers d'années après.

On va arrêter ça, parce que la thèse de 2012 est aussi très intéressante ... L'alignement des planètes forcerait le soleil à balancer des neutrinos, infimes particules élémentaires, pour réchauffer le noyau de la Terre et le faire fondre. Si on oublie le fait que les planètes seront toutes alignées dans des millions d'années, et pas dans 3 ans, et si on oublie aussi le fait que les neutrinos ne réchauffent pas vraiment le noyau de la Terre, ça se tient.

Ainsi, on a la découverte du noyau de la Terre qui fond par un indien, se lance alors un super projet qui vise à construire des espèces de bateaux, ou sous-marins, en 3 ans pour abriter les VIP (lesquels paieront leur place un milliard). Bref, les chinois sont des rapides, c'est sûr, parce que pour nous faire une dizaine de pavés en métal, avec les petites chambres aménagées, il en faut des tripes.
Bref, les nations s'organisent dans le dos de 99% de la population qui n'aura pas de voie de sortie.
Le président américain qui est noir, et qui a le cœur sur la main (cela va de soi) ne se fait pas chier à laisser tous les étrangers parler l'américain devant lui, et même derrière lui (on voit assez souvent les russes qui se mettent à parler américain entre eux, c'est quoi le trip les gars ?).

Heureusement, 2012 nous fait vite reconnaître les nationalités. On a le sauvetage des tableaux dans le Louvre, et là, pas dur de se retrouver, on voit la tour Eiffel par la fenêtre. Et oui, nous le découvrirons par la suite : Les français roulent bien toujours en DS.

On part sur un scénario de merde : Le père divorcé, qui ne s'entend plus trop bien avec ses deux enfants, et particulièrement avec le garçon, l'ainé de la famille, et doit se farcir son ex femme et son nouveau copain que les enfants adorent. Ca vous rappelle rien ?

Bien, nous sommes en 2012, des secousses frappent l'Amérique, mais l'élément perturbateur est la destruction de Los Angeles. Rassurez-vous, nos héros vont s'en sortir parmi les millions d'habitants qui n'auront pas cette chance. Jackson Curtis conduit sa limousine comme Sebastien Loeb et évite les gouffres, les chemins foireux qui se seraient effondrés, les donuts géants. Il ne prend pas l'autoroute, parce qu'il est le seul américain intelligent à comprendre que la voie va s'écrouler, et que y'a des bouchons à cette heure là. Jackson a le sol qui s'effondre à un mètre derrière la voiture, mais jamais plus (si le sol va plus vite, il ralentira ou s'arrêtera de lui-même). Jackson prend aussi des raccourcis : Les immeubles qui sont limite brisés en deux et qui sont totalement en transe épargnent la pauvre voiture. Leur but : Atteindre l'aéroport avant que ce dernier ne s'effondre. Aucune crainte là-dessus non plus, les aéroports sont épargnés jusqu'à ce que l'avion ait commencé à décoller.

Avant cela, Jackson avait préparé le coup en demandant à un pilote de les attendre, lui et sa famille, en lui donnant comme cadeau sa montre. On découvrira donc que les aviateurs sont trop cons pour sauver leur peau quand ils peuvent et qu'ils préfèrent attendre sagement avec leur petite montre dans la main les gens qu'ils doivent conduire, jusqu'à se faire écraser par une planche.

Le copain de l'ex-femme de Jackson est une vraie tanche, aussi bien dans la vraie vie que dans le pilotage d'avion, mais il est leur seule chance, c'est pourquoi il parviendra à faire décoller l'avion, mais restera pendant quelques minutes au raz du sol pour apprécier le spectacle de Los-Angeles en ruine. On ne peut plus rire de ses talents de pilote : Il parviendra à faire décoller un avion cargo sur une piste de 150 mètres.


Pendant ce temps, les VIP embarquent. D'un côté, les russes, une famille composée de deux gamins totalement têtes à claque, un ancien boxeur totalement vicieux et irrémédiablement moche (et gros), et bien sûr la blonde qui a les seins refaits (on vous laisse deviner si elle va survivre ou pas). Bien sûr, ils ont tous un accent horrible.

Le scientifique qui découvre ça est un black, et un véritable héros, comme le président des USA qui se sacrifiera en restant avec ses compatriotes en Amérique au lieu d'embarquer dans une "arche". Résultat : Rien, juste une place de plus dans l'Air force one et une victime de plus dans le tsunami qui ravage new-york. A sa place, arrive un gros blanc. Alors lui, on l'aura deviné, vu qu'il est blanc (Et gros), c'est le gros crevard en personne qui sera prêt à sacrifier un millier de personne pour son horrible gueule (il faut aussi qu'il soit moche, comme le gros russe, pour être méchant).

Nos héros se stoppent à Yellowstone, car Jackson tente de retrouver un espèce de fou furieux qui avait l'air bien au parfum à propos de la fin du monde et des embarcations. Le fou veut péter avec le volcan, et Jackson lui prend son camping-car, dans laquelle se trouvent les emplacements de embarcations. Yellowstone pète dans une débâcle d'effets spéciaux, et le héros se sent bien con d'avoir emmené sa fille avec lui alors qu'il aurait pu la laisser à l'avion avec sa môman (une vraie tête à claque elle aussi). Bref, le camping-car arrive, en 2 minutes, à s'éloigner de 30km du lieu d'impact, et bien sûr, Jackson nous prouvera encore qu'il conduit bien puisqu'il esquivera tous les débris, fera la course avec le nuage de cendres et nous fera un sacré saut au dessus du ravin. Mention spéciale à la débilité de la scène dans laquelle on voit le camping-car qui tombe dans un gouffre, et Jackson qui arrive à ressortir, on ne sait trop comment, pour rattraper l'avion qui s'apprête à décoller.

Bref, direction Las-Vegas où on découvre un aéroport en bon état, comparé à la ville. Nos héros piquent un bon gros avion pour se tirer, alors que les gens sont bien trop cons pour penser à se tirer et attendent que les nuées du volcan balayent la ville.

Que se passe-t-il ensuite ? Et bien, après que les plaques aient faire leur promenade plusieurs kilomètres, elles se stoppent, et c'est l'eau, impossible à stopper, qui continue sa route avec des tsunamis d'un ou deux milliers de mètres.

Nos héros ont de la chance, ils se posent en pleine montagne, ou du moins tentent. Ils sortent donc en voiture de l'arrière de l'avion, pile poil au dernier moment, comme toujours. Sacha, le pilote, quand à lui, aura moins de chance, puisqu'au lieu de sortir de l'avion alors qu'il avait une chance, préfère rester assis sur le siège du pilote en attendant que l'avion bascule dans le vide ...

Heureusement, à cet endroit précis des montagnes passent des chinois qui emmènent des girafes au arches en les trimbalant dans le vide (les pauvres bêtes ont survécu au froid de l'Himalaya, n'ayez crainte).
Le gros russe laisse sa femme et part avec ses gosses, quel brave homme ! (oui parce qu'elle l'a trompé avec Sacha (Rebelote le scénario qui tue) )


Enfin, nos héros rencontrent des chinois, qui, par chance, ont un jeune fils qui peut les faire entrer dans l'arche discrètement. Heureusement qu'ils sont gentils, les chinois.

C'est dur de se rendre compte de la chance inespérée des héros dans ce film, mais là, en accumulant tous les trucs fascinants qui leur sont arrivés, on doit en être à une chance sur un milliard ...

Bref, ils rejoignent les arches. On se demandera au passage comment il est possible que ces gros pavés qui résistent à des milliers de tonnes d'eau ne résistent pas à quelques pierres et soient hors d'usage, puisqu'on a finalement que 2 arches qui fonctionnent. Les passagers de l'autre sont baisés comme des rats morts, et essaient de monter dans l'autre arche. Notre black héros nous fait un speech pour sauver tous les gens qui devaient monter dans l'autre arche, et aussi les milliers de travailleurs chinois qui devaient être laissés sur place.

Enfin bon, tout le monde monte (sauf le gros russe qui se sacrifie pour faire monter ses enfants), sauf que ces abrutis de héros font tout foirer en faisant tomber une lampe dans les rouages de la porte de l'engin ... Ah ouais, j'ai oublié de préciser qu'il y avait le beau père inutile qui s'y était aussi fait broyer parce que cet incapable de Jackson n'a pas pu le retenir (était-ce fait exprès ?). Enfin bon, la porte n'est pas fermée, le tsunami arrive dans deux minutes, et cet abruti de capitaine ne veut pas démarrer le moteur temps que la porte ne sera pas fermée.

Nos héros se retrouvent donc bloqués dans la soute, avec l'eau qui se remplit, et la russe bloquée un compartiment hermétique plus loin. Ce qui est bizarre, c'est quand même que c'est le compartiment de la russe qui se remplit d'eau pour la noyer, alors que l'eau vient de l'endroit où se trouvent les héros, et que le leur ne se remplit pas. Bref, Jackson part dans une folle quête pour enlever la lampe des rouages. Pour ceux qui avaient peur de manquer le spectacle, sachez que les techniciens chinois ont aussi eu le temps de placer une petite caméra HD en plein dans les rouages sur la tête de Jackson (Quand je vous disais qu'ils étaient rapides). Bref, Jackson parvient à enlever le rouage, pour que le capitaine fasse reculer la machine et l'empêcher de se taper l'Everest de plein fouet, à un cm près. Jackson fait de l'apnée et reste sous l'eau une minute de plus (ce qui doit bien en totaliser 3) pour faire stresser sa famille et agacer le spectateur. Forcément, il arrive, et embrasse son ex-femme (tout l'équipage applaudit et est terriblement content de savoir que Jackson est en vie, après avoir abandonné tous leurs proches et des milliards d'humains dans les séismes) sans s'excuser d'être responsable de la mort de son mari. Tant mieux d'ailleurs, parce qu'elle s'en fout.

A la fin, enfin, les navires accostent en Afrique (les girafes seront ravies) et les gens sont libérés, puisque ce continent semble avoir été un peu sauvé de la catastrophe grâce au jeu des plaques. Ce pauvre Jackson doit se farcir les deux jumeaux russes têtes à claques dont les parents sont morts, et en plus le gros rat qui voulait sacrifier tout le monde est encore vivant, biiigre !

Mais peut-on vraiment qualifier ça de fin du monde ?
Ouais, parce qu'il y a beau y avoir qu'une poignée de survivants, composée de gros riches égoïstes et de chinois, on se demande si c'est vraiment triste tout ça. Jackson s'est remis avec sa femme, cette dernière n'en a rien à foutre que son mari soit mort, et leur fille a arrêté les couches :yes: . De l'autre côté aussi, ça se passe bien puisque le scientifique qui a découvert ça (le jeune black) peut se taper la fille du président, vu que ce dernier est mort dans un sacrifice inutile ...
Les portes du bateau s'ouvrent, on se croirait dans un monde merveilleux, les gentils VIP tous super contents d'avoir laissé des milliards de morts derrière eux, des proches, des amis. Mais après tout, c'est pas grave, puisque la famille de notre cher Jackson est enfin réunie, non ?

ps : Own3d les religieux qui se sont tous fait arnaquer parce qu'ils priaient à la basilique Saint-Pierre et qu'elle s'est écroulée :((o:


EDIT : Au passage, j'ajoute un petit coup de gueule : Harry Potter 7 qui sera en 3D. Bien sûr, le film sera déjà merdique, mais grâce au succès d'Avatar, le visuel va encore prendre d'avantage de place dans un film au détriment du scénario. Je la sentais venir, mais là, c'est bon, tous les films seront en 3D. Je pense pas que j'irai voir HP, du coup, ils m'ont trop énervé. Merci la Warner ...
Et merci Avatar, tu es ma prochaine cible ...

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  AC!D le Jeu 28 Jan 2010 - 22:00

Hololo, sacré pavé, sacrés spoils, mais super article.
A voir ça, le scénar vaut des clopinettes. (Aaaah, les russes...)
Ca fait une super morale à l'histoire, genre, si t'es riche, t'es sûr de pas crever.
Magnifique

Super mec.

_____________________

avatar
AC!D
Retraité

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : Touine Piks

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Chocks le Jeu 28 Jan 2010 - 22:51

C'qu'est marrant c'est que tu raconte juste le film,e st ça suffi pour faire une bonne critique pour montrer à quel point ce film est bourrée de cliché :((o:

Vivement avatar, mais là tu va un peu plus galéré =P (sauf niveau scénar, forcément xD)

_____________________
"Les amis c'est comme les patates: si on les mange ils meurent"

Par OkoiaCeci est un message inutile, à ne lire que si on a du temps à perdre. Bonne journée!.
avatar
Chocks
Retraité

Masculin Nombre de messages : 6474
Age : 23
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Jeu 28 Jan 2010 - 23:07

Ouais Avatar ça sera déjà un pavé beaucoup moins gros x)

M'enfin bon, désolé pour les spoils sinon, t'façon ce genre de critique ne s'adresse pas à un gars qui n'a pas encore vu le film, au risque de lui gâcher sa séance ou même de le dégoûter d'aller tenter le film, qui peut parfois être bon. :((o:

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Stup' le Ven 29 Jan 2010 - 11:03

Y'as un truc que j'arrive pas a saisir...
Dreiz',tu aime ou tu aime pas Avatar?
Tes critique me font penser que tu n'laime pas mais ton avatar me dit le contraire...
En même temps,tu peut aussi juste aimer l'image><^^'
avatar
Stup'
Retraité

Masculin Nombre de messages : 1221
Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Ven 29 Jan 2010 - 14:13

Stupkrew a écrit:Y'as un truc que j'arrive pas a saisir...
Dreiz',tu aime ou tu aime pas Avatar?
Tes critique me font penser que tu n'laime pas mais ton avatar me dit le contraire...
En même temps,tu peut aussi juste aimer l'image><^^'

Avatar j'ai aimé x)
Mais je tripe à critiquer ce film pour montrer qu'il n'est pas un chef d'oeuvre, selon moi.

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Stup' le Ven 29 Jan 2010 - 14:31

Mouaip...
C'est du Cameron quoi.
C'est...évenementiel par rapport a la progression dans la technique mais le scenario est pas extraordinaire,bien qu'il soit tout de même bien travaillé.
avatar
Stup'
Retraité

Masculin Nombre de messages : 1221
Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Chocks le Ven 29 Jan 2010 - 16:05

Il a pas basé tout le film sur le scénario, mais sur les effets, els décors, les personnages, les idées. C'est vrai que le scénario est bateau mais ça se rattrape quant même ^^

_____________________
"Les amis c'est comme les patates: si on les mange ils meurent"

Par OkoiaCeci est un message inutile, à ne lire que si on a du temps à perdre. Bonne journée!.
avatar
Chocks
Retraité

Masculin Nombre de messages : 6474
Age : 23
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Stup' le Ven 29 Jan 2010 - 19:25

C'est ce que je disais Chocks^^'.
Bon.
Y'a des films a chier cette semaine!
"Le Baltringue".
Ca donne pas envie d'aller le voir...
Un pauvre film avec Lagaf'.
Beuh...
avatar
Stup'
Retraité

Masculin Nombre de messages : 1221
Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Dreizen le Ven 29 Jan 2010 - 20:17

Ce qui me fait chier avec Avatar, c'est qu'on a l'impression que les gens qui vont jamais au ciné foncent tous voir ce film à cause du buzz. J'ai l'impression que ceux qui qualifient le film de "chef d'oeuvre de la décennie" sont des gens qui n'ont pas du aller beaucoup au ciné durant ladite décennie.

Moi dans très peu de temps, au ciné, ça sera Sherlock Holmes.
Ca a pas l'air génial génial mais j'irai en fonction des critiques, et puis Robert Downey Jr est un des + du film.

Edit : Sinon cette semaine, pour un petit voyage y'a "Océans" qui est en 3D, il me semble ..
Et y'a aussi La princesse et la grenouille, un beau retour aux sources de Disney, semble-t-il (Dessins en 2D)

_____________________
 Joker 
avatar
Dreizen
Retraité

Masculin Nombre de messages : 4623
Age : 23
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  Ropy le Sam 30 Jan 2010 - 15:45

http://lerewind.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/21/avatar-inspire-par-une-bd-francaise.html

Regardez ça et vous ne direz sûrement plus la même chose sur le scénario d'Avatar n_n ...

Edit : Bon après je dis pas que c'est forcément plagié mais là les ressemblances sont énormes ... Sinon ouais j'irai voir Oceans moi aussi, ça a l'air très beau.

Ropy

Masculin Nombre de messages : 2816
Age : 20
Date d'inscription : 20/09/2008
Localisation : Subir les insanités d'AC!D...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les film au cinéma

Message  mr-noodles le Sam 30 Jan 2010 - 15:54

deja vu cette video mais c'est vrai que c'est abuser.
si le mec qui a fait la bd reclame des droits d'auteur il va se fair des couilles en or!
avatar
mr-noodles

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum